Connaissez-vous le métier de "family office" ?

Guid'Formation | 03.07.2017 à 15h36 Mis à jour le 03.07.2017 à 15h36
image

Le « family office » accompagne et propose des conseils / services auprès des familles entrepreneuriales, au bénéfice de leurs intérêts patrimoniaux et économiques.
 
Pour promouvoir ce métier en expansion, l’Association Française du Family Office (AFFO), lance la 5e édition du Prix de l’AFFO. Ce prix s’adresse aux étudiants en troisième cycle de type Master, spécialisé en gestion de patrimoine.

Le family office a pour objectif principal la préservation du patrimoine des familles et de l’harmonie familiale dans une vision à long terme, « transgénérationnelle ». Le métier implique des compétences multidisciplinaires, le family officer étant un chef d’orchestre interagissant avec différents partenaires : banques, avocats, notaires, fiscalistes... Ce, dans de multiples domaines : ingénierie patrimoniale, gestion de portefeuille, transmission, fiscalité, risk management, gouvernance familiale, philanthropie...

L’entreprise familiale représente 83% des entreprises actives dans l’économie française, 23% des grandes entreprises, 47% des ETI et 84% des PME (hors micro-entreprises). Elles contribuent pour 49% à l’emploi salarié français.
La croissance, la maîtrise des risques, l’évolution de la gouvernance, la transmission aux générations futures sont ses principaux enjeux, dans un environnement de plus en plus complexe. C’est cet écosystème qui incite les familles à se tourner vers les family offices.

« Nous avons pu constater, qu’une entreprise familiale, au cours de son existence, a forcément besoin de l’expertise d’un family office, sous une forme ou sous une autre. Ce métier est polymorphe, et évolue de la même manière que les besoins des familles. Il est donc essentiel pour une famille de connaître le rôle du family office, de comprendre, comment il va pouvoir les accompagner et les conseiller pour mieux anticiper leurs besoins » explique Jean-Marie Paluel-Marmont, président de l’AFFO.

Dans le cadre du concours, le jury sélectionnera un mémoire sur des critères spécifiques. L’ouvrage devra prendre en compte son application à l’entreprise familiale et sa contribution au métier du Family Office, et concerner l’un des domaines de recherche suivants : sciences de gestion (finance, stratégie…), sciences économiques, droit (droit des affaires, droit des sociétés…), sciences politiques, sociologie ou psychologie.
Les dossiers de candidature et le règlement du concours sont disponibles sur le site www.affo.fr. Les dossiers sont à déposer avant le 30 septembre 2017. Le lauréat présentera succinctement son travail devant des personnalités du monde des affaires et se verra attribuer une dotation de 2 000 €.

A l’occasion de sa 4ème édition, l’AFFO a récompensé Lola Michel, étudiante de l’IAE Bordeaux, pour son mémoire sur ‘‘La pérennité dans les entreprises familiales viticoles bordelaises’’.