Posez-vous les bonnes questions !

image

S’il est vrai que les diplômes comme le BTS et le DUT ont une dimension professionnalisante très importante, ouvrant directement les portes du monde du travail, il n’en demeure pas moins que, comme pour la plupart des licences, les étudiants ont de plus en plus tendance à poursuivre leurs études une fois ce premier diplôme en poche.  Objectif spécialisation ou double-compétence ? Les possibilités sont multiples dans les deux cas, tout comme la durée et le niveau d’études. Dans tous les cas, n’hésitez pas à multiplier les candidatures : mettez toutes les chances de votre côté, sans vous sous-estimer : certaines écoles réputées très sélectives seront ravies de vous accueillir.  

Êtes-vous plutôt pratique ou théorique ?
 
Les matières permettant d’étoffer votre culture générale vous ont particulièrement plues au cours de vos premières années d’études ou, au contraire, vous avez été séduit par les travaux pratiques, voire les stages en entreprises qui vous ont permis de faire concrètement valoir vos compétences ? Dans un cas comme dans l’autre, la réponse à cette question est essentielle quant à la tournure que vous allez donner à vos futures études et carrière professionnelle. Ayez bien à l’esprit qu’entre un master professionnel hyperspécialisé réalisé en alternance et un master de recherche bien plus général qui mènera sans doute vers un doctorat, il y a un gouffre !
 

Avez-vous besoin d’être encadré ?
 
L’intimité d’une salle de classe favorise votre épanouissement, vous aimez entretenir des relations privilégiées avec vos camarades et vos professeurs...
Dans ce cas, vous risquez de vous sentir un peu perdu à l’université. En revanche, vous serez dans votre élément dans une école de commerce ou d’ingénieurs, où vous serez en petit effectif et en contact avec des professionnels de votre secteur de prédilection.
 

Préparer son entrée sur le marché du travail
 
Même si vous avez pris la décision de poursuivre vos études, il n’est jamais trop tôt pour envisager son entrée sur le marché du travail. Car en effet, là est bien la finalité de votre parcours d’étudiant. C’est pourquoi sa cohérence et sa diversité sont deux critères de maîtres devant absolument transparaître sur votre CV.
De plus, votre manque d’expérience vous sera souvent reproché. Pour pallier le problème, lancez-vous dans des stages ou des petits jobs en lien avec vos velléités professionnelles.  

 

A LIRE AUSSI :

» Bibliothèque